Download in HD

Lisa au pays des jouets

Film de Toby Bluth et Charles Grosvenor Animation, comédie et fantastique 1 h 14 min 1986

Le titre est à corriger, il ne s'agit pas de "Lisa au pays des jouets" de 1986 (un téléfilm musical adapté de la même opérette et qui inclut dans son casting Drew Barrymore, Keenu Reaves et Pat Morita), mais "Toyland le pays des jouets" de 1997.

Film que j'ai connu dans mon enfance et que j'avais aimé, je l'ai revu des années plus tard et j'ai compris que j'avais passé l'âge, et qu'il fait partie de ces films pour enfants qui ne s'adressent à personne d'autre qu'aux enfants.

Le film reprend des personnages des comptines anglaises (comme c'était le cas dans l'opérette originale, Babes in Toyland), mais ne s'embête pas à les introduire pour les néophytes (du coup débrouillez-vous pour savoir pourquoi Jack a un bandage sur la tête, fallait connaitre la comptine !), de même qu'il n'explique pas plusieurs détails bizarres du scénario (pourquoi ceux qui n'habitent pas à Toyland ne peuvent pas entrer à Toyland ? Est-ce que ça veut dire Toyland a des pratiques xénophobes et antimigrants ?), sous-prétexte que c'est un film pour enfants et qu'il ne faut pas se prendre la tête. On a aussi un méchant psychopathe dont les crimes et la méchanceté sont justifiés par le fait qu'il n'a jamais eu de jouets dans son enfance, une représentation assez sexiste (les garçons sont de gros bourrins insolents ou stupides tandis que la femme est plus réfléchie que son copain beauf et que la petite fille est romantique et veut absolument maquer le couple principal, quand elle ne pleure pas tout le temps) et des chansons très niaises dans une tentative de copier disney, comme le voulait l'usage dans les années 90 (Anastasia, Excalibur l'épée magique, Poucelina, le Cygne et la Princesse, etc...).

L'animation est souvent saccadée et grossière, et les personnages changent carrément de têtes dans certaines scènes, comme si le film avait été fait à l'arrache (et vu que c'est sorti directement en VHS, c'est plausible).

Le fait que le film soit réalisé, en plus du frère de Don Bluth, par Paul Sabella (réalisateur de Charlie 2) et par Charles Grovesnor (réalisateur du Petit Dinosaure 5 et de toutes les suites d'après jusqu'au 12ème), et qu'il soit scénarisé par John Loy (scénariste de toutes les suites du Petit Dinosaure sauf le 4, le 7, le 9 et le 14) n'aide pas les choses.

Seuls quelques chansons et le casting VO et VF du film restent à sauver de ce long-métrage.

streaming film complet