Download in HD

Pokémon 3 : Le Sort des Zarbi

Long-métrage d'animation de Michael Haigney et Kunihiko Yuyama Animation, action, aventure 1 h 33 min 8 juillet 2000

Avec Rica Matsumoto, Veronica Taylor, Rachael Lillis

Lors d'une mystérieuse disparition d'un père pendant des fouilles archéologiques, sa jeune fille, Molly, joue avec les découvertes de son père, ce qui va libérer les Zarbi, des Pokémons en formes de lettres d'un autre univers. Ces derniers réalisent le vœu, en lui donnant un père en la personne...

Après le plutôt décevant Pokémon 2, la saga Pokémon s'offre son troisième film. Premier de la saga basée sur la région de Johto, il met en scène Entei, un des membres du trio légendaire de Ho-oh, ainsi que les Zarbi, Pokémon dont je n'ai jamais compris l'utilité. Enfin bref, voyons voir ce que vaut ce troisième opus. Bah... c'est pas super. Le truc qu'on va le plus souvent se dire en le regardant c'est : "BORDEL QU'EST-CE QUI SE PASSE DANS CE FILM NOM D'UN CANINOS ?" En effet, c'est bourré d'incohérences, bordélique, incompréhensible, dénué de sens et de logique. ça commence avec une petite fille qui s'amuse avec son papa, puis le père... disparait, capturé par les Zarbi... ok... S'ensuit ensuite Entei qui sors de nulle part, et la petite décide qu'il sera son père. Entei propose alors à la petite d'exaucer ses voeux (scoop : Entei n'est pas le génie de la lampe). Et qu'est-ce que veut la petite ? UN MONDE DE VIDE ET DE DÉSOLATION ! Ensuite elle lui demande une maman, donc Entei enlève la maman de Satoshi/Sacha (parce-que c'est bien connu, si t'est la mère d'un gamin t'es la mère de tout le monde). S'ensuit ensuite Satoshi qui part avec ses amis pour secourir sa mère, mais il sont interrompus par un clone de la petite qui se transforme en adulte et qui va se battre contre les amis de Satoshi à l'aide de Pokémon illusoires. On se dit ah enfin Takeshi/Pierre et Kasumi/Ondine vont faire quelque-chose ! Sauf que les combats sont chiants et les deux amis se font laminer sans merci. Satoshi est proche de mourir à deux reprises mais est sauvé in extremis une fois par Dracaufeu et une autre par ses amis et la Team Rocket qui passait par là. (Là encore ils auraient pût être les héros du film que ça aurait été pareil) La Team Rocket se disent être amis avec Satoshi, comme ça, cash. D'accord... Puis Entei pète un câble et attaque Satoshi et ses amis. La petite est raisonnée par la maman de Satoshi qui lui dit qu'on peut se faire des amis dans le monde extérieur, et donc la petite va dire à son papa Entei d'arrêter ce massacre. Puis les Zarbi pètent les plombs et s'en prennent à nos héros. Entei les bat à l'aide de Satoshi et ces Pokémon, puis disparait, ainsi que tout le fruit de l'imagination de la petite. Les Zarbi s'en vont, libère le papa de la petite et sa maman revient (oui d'ailleurs elle était où sa maman pendant tout ce temps ?) et c'est la fête. Pour résumer, ce film est frustrant, pour plusieurs raison. La première, Entei n'est qu'une simple illusion et le vrai Entei n'apparait jamais, la deuxième, les Zarbi ne sont pas intéressant, on ne sait même pas pourquoi ils agissent ainsi, et ils repartent à la fin comme si de rien n'était, et le troisième, la petite. Elle est trop mignonne. Oui mais quand je dis trop ça veut dire TROP mignonne. Elle n'en fait qu'à sa tête, ne veut pas entendre raison, menace presque le monde entier, mais il a fallu que la nature ait donné à ce monstre un visage qui respire l'innocence et la tendresse ce qui m'empêche de lui en vouloir, ce que je trouve abominable. Cependant, ce film est sauvé de la noyade par son taux de Pokémon mignons qui est assez élevé, on a Pikachu et Togepi évidemment, mais aussi Germignon, Héricendre, Kaiminus, Teddiursa et bien d'autres qui empêchent ce film d'être un total étron. Mais il en reste un film peu convaincant qui ne relève pas le niveau pour atteindre la sympathie du premier. Reste à voir comment ça suivra.

streaming film complet