Download in HD

The Grand Heist

Film de Kim Joo-Ho Action, comédie et historique 2 h 01 min 9 août 2012

Avec Cha Tae-Hyun, Oh Ji-Ho, Min Hyo-Rin

Parce qu'il est le fils d'une concubine, Duk-Moo doit se contenter de vendre des livres au marché. Son père et son associé Dong-Soo sont, eux, poussés à l'exil par Jo Myung-Soo, l'homme le plus puissant de l'époque qui cherche à contrôler la vente de glace. Duk-Moo se met alors dans la tête de...

Tout d'abord, il faut placer le film : L'action se passe en Corée, 2e moitié du 18e siècle (ce qu'on apprend à la fin du film). Du fait de la chaleur de l'été, la glace et sa collecte pendant l'hiver ont une importance politique primordiale. Elle est stockée dans des réserves sous-terraines tenues par le gouvernement, et sa collecte est également gérée par celui-ci. Sauf qu'un méchant ministre (appelons-le M le méchant, vu que je n'ai hélas réussi à retenir aucun des noms) et son fils se débrouillent pour organiser un trafic et contrôler le flux de glace. En dégageant au passage le garde spécial de la réserve, le premier-ministre et son fils illégitime. Messiers le garde et le fils vont décider de se venger en volant toute la glace de l'entrepôt, et en révélant les méfaits de M le méchant, et seront pour cela assistés d'une équipe d'experts en tout genre.

Ça, c'est le scénario. Rien de bien extraordinaire, mais honnêtement on s'en fout, parce que ce que veut le film, c'est nous faire vibrer, rire, avec un zeste d'émotion, et il ne veut pas se perdre en complications inutiles. Et il a raison. Un point fort de The Grand Heist, c'est qu'il sait ce qu'il fait, et saura le faire de façon assez efficace. On se prend au jeu, on rigole aux blagues, on est content du happy ending prévisible... Bref ça rentre dans le cadre "films grands publics sympas à matter entre potes". Mais, car il y a un mais, si le film ne doute pas quant à son identité, il pèche clairement dans l'exécution : Toute la scène d'intro qui va expliquer les tenants et aboutissants du scénario, pourquoi les méchants sont méchants, les gentils gentils, leur quête juste et brave... Toute cette partie est, il faut l'admettre, mal exécutée, trop rapide, avec parfois une réal' un peu épileptique ou peu crédible. Quand il faut faire une élipse de 6 mois après 10 min de film, c'est qu'il y a un problème non? On n'arrive pas à s'attacher aux personnages en ce début de film... Et c'est là son plus grand échec (de mon humble point de vue). Je me suis plusieurs fois demandé si j'allais arrêter de regarder ou pas.

La mort de M. Yang notamment, ne m'a fait ni chaud ni froid, alors que c'est clairement censé être un drame important qui va mouvoir le protagoniste.

Et pourtant... Pourtant au fil du film, la sauce prend. On finit par rentrer dans l'aventure de nos deux héros, par rigoler aux gags parfois stupides, parfois maladroits, mais amusants tout de même. Tout est cousu de fil blanc, mais c'est un fil qu'on suit tout de même avec plaisir.

Petit aparté sur le contexte historique : Ma connaissance de la Corée de l'époque se limitant au visage sévère de Joseon dans Civilisation 5, je n'ai pas de grandes connaissances, mais le tout semble plutôt fidèle, et artistiquement, c'est assez beau, rien à redire sur ce point.

The Grand Heist est donc un bon film pour se marrer entre potes sans se prendre la tête, si l'on passe sur son intro maladroite. A recommander pour les soirées entre potes ou on ne veut ni faire son cinéphile, ni regarder une 15e fois un film d'Adam Sandler.

outbuster streaming film complet