Download in HD

Cela s'appelle l'aurore

Film de Luis Buñuel Drame 1 h 42 min 9 mai 1956

Avec Jean-Jacques Delbo, Simone Paris, Robert Le Fort

Dans une petite ville du sud de la France, en bord de mer et non loin de l'Italie, le docteur Valerio s'emploie à soigner les pauvres. Sa jeune épouse, ne supportant plus l'endroit, l'incite à aller s'établir à Nice mais le médecin ne souhaite pas partir avant d'avoir trouvé un remplaçant. Valerio...

Il s'agit d'un film en noir et blanc se déroulant en Corse. Le film démarre par un accident dans une usine qui fait plusieurs blessés. Ceux-ci sont pris en charge par le docteur Valério, à priori pas très sympathique, notamment avec la nouvelle infirmière. Quand au patron de l'usine, il ne souhaite qu'une chose : c'est que chacun reprenne le travail le plus vite possible. Il engueule même ses ouvriers : vous auriez pu faire attention tout de même ! Le ton est donné, la critique sociale sera sévère. Le docteur Valério est très absorbé par son travail et son épouse s'ennuie tellement qu'elle décide de retourner sur le continent passer quelques mois chez ses parents. Valério est un homme de conviction, il soigne son prochain, y compris les pauvres même si ils ne peuvent pas payer. Lorsque son beau père lui propose un cabinet à Nice ou il pourrait gagner beaucoup d'argent, Valerio refuse. Son beau père et son épouse ne comprennent pas pourquoi ! Chaque scène est lourde de sens. C'est en allant soigner une jeune fille qui a été violée par son grand père que Valério a un coup de foudre pour Clara, une très belle jeune femme qui vient de perdre son mari. Valério et Clara vont connaitre l'amour fou, tout d'abord en se cachant. Valério soigne la femme de Sangro qui est très malade. Sangro délaisse un peu son travail pour s'occuper de sa femme qu'il aime passionnément. Mais il se fait renvoyer par son patron qui refuse de comprendre ses problèmes. L'ambiance du film est particulièrement sombre. Valério est sauvé par son amour pour Clara qui le transcende. L'interprétation est excellente avec notamment Georges Marchal dans le rôle de Valério, un homme qui refuse de se soumettre à toutes les conventions sociales. Le titre du film prend tout son sens dans les derniers plans qui sont tout simplement très beaux.

streaming film complet