Download in HD

In Love

Film de Kris Isacsson Comédie romantique 1 h 41 min 21 janvier 2000

Avec Shawn Hatosy, Freddie Prinze Jr., Selma Blair

Entre Al et Imogen, étudiants à l'université à New York, c'est le coup de foudre. Mais entre leur jeune âge et leurs projets respectifs, une relation durable est difficile à mener. De passion en désillusion, tous deux vont alors apprendre à choisir entre la liberté qu'offre la jeunesse et...

J'ai découvert In Love, ou Down to you dans sa version originale, il y a déjà pas mal d'années. A cette époque, je commençais à me mettre à ce qui allait devenir mon genre de film préféré : les romances. Ainsi, In Love est un des long-métrages, si ce n'est le long-métrage, qui m'a poussé vers ces films. Alors certes, mon esprit critique était bien moins développé sur le moment, mais quand même. Down to you a fait son effet, et sans lui, peut-être que mes goûts cinématographiques seraient totalement différents aujourd'hui.

L'histoire est somme toute assez banale : un jeune homme ( Al/Freddie Prinze Jr. ) rencontre une jeune femme ( Imogen/Julia Stiles ) à une soirée. Trés vite, les deux accrochent et une trés belle histoire d'amour commence. Histoire d'amour qui aura ses hauts et ses bas. Bref, comme pitch, difficile de faire moins original. Alors pourquoi est-ce que visionner ce film est toujours pour moi un plaisir énorme ?

La première chose, c'est le casting. Certes, Prinze Jr. est un acteur archi catalogué dans le genre comédie romantique/romance des 90's. Mais je le trouve toujours bon, et particulièrement dans In Love, où son interprétation est sobre mais sans fausses notes. Julia Stiles aussi est parfaite, encore une fois, une performance sobre et réussie. Les seconds rôles sont bons, et on se surprend à croiser Rosario Dawson et Ashton Kutcher dans des rôles trés secondaires assez loufoques. Ces acteurs campent des personnages qui soufflent un peu le chaud et le froid. Et pourtant, ces mêmes personnages sont une grosse partie de la réussite du film pour moi. Parce que si certains secondaires sont ultra stéréotypés et à la limite du ridicule parfois, les personnages importants, c'est-à-dire, notre duo principal et également Monk, l'ami de Al., sont vraiment trés nuancés. Ces derniers, au contraire des autres, ne sont pas caricaturaux pour un sous. Ils sonnent vrais tous les trois, et ça fait vraiment plaisir.

L'autre point fort du film, c'est sa narration. L'action est certes linéraire mais la façon dont l'histoire nous est raconté est trés sympathique et donne lieu à deux trois idées de mise en scène assez bien trouvées. En effet, l'histoire est narrée un coup par Al, un coup par Imogen, ceux du "présents", aprés donc tous les évènements montrés à l'écran. Ce petit détail est sympa parce qu'il nous permet d'avoir le ressenti des deux protagonistes sur certains aspects de l'histoire. Et encore une fois, lorsqu'ils se mettent en mode narration, les deux protagonistes sonnent vrais. C'est vraiment comme si on vous racontait une histoire d'amour réelle, sobrement, sans en faire trop. Une histoire d'amour au passage superbe. Les moments romantiques sont nombreux mais, encore une fois, toujours élégants, jamais forcés ou presque. La fin du film également est juste :

aprés avoir rompu, pour une raison dans laquelle beaucoup pourront se retrouver, Al et Imogen se retrouvent aprés un bon laps de temps, chacun ayant grandi, et gagné en maturité. Et contrairement à 90% des schémas traditionnels, c'est ici le personnage féminin qui vient faire l'ultime geste qui va les faire se remettre ensemble. Encore une fois, c'est un geste simple, sans grand et beau discours. Puis enfin, on nous les présente ensemble, vivant tous les deux. Cette scène de clôture est également intéressante parce qu'elle ne sonne pas comme un conte de fée. Même s'ils ont l'air heureux, le cadre qu'on nous présente est un cadre familier, normal, et l'on sent que finalement, cette relation, ils vont devoir la bosser et s'y accrocher pour ne pas faire les mêmes erreurs.

En quelques mots, si je devais résumer ce film, ce serait avant tout en parlant de sobriété. Jamais le film n'a vocation à nous présenter une grande histoire d'amour avec un grand A. Ni un conte de fée. Les deux personnages vivent une belle histoire certes, mais le film insiste toujours pour remettre tout cela en question. Et livrant une relation finalement trés simple, sans grands élans romantiques, sans grands discours. Alors certes, certains personnages secondaires ne sont pas forcément subtils ou agréables, et le film est loin d'être ultra subtil dans son propos, mais malgré tout, on sent qu'il y'a derrière In Love la volonté de faire quelque chose d'un peu plus réfléchi et réaliste que la plupart des films du genre. De nombreux films moins intelligents sont beaucoup plus épargnés par les divers critiques et sites de notation. Down To You est a 1000 km d'autres films qu'on pourrait ranger dans le même panier, notamment les nombreuses teen-romances des 90's 2000's qui se ressemblent toutes. Il possède une identité propre et un sens du réalisme et de la simplicité qu'on ne voit que trés rarement. Et je pense que s'il n'est pas apprécié à sa juste valeur, c'est principalement qu'il souffre du fait que de part son contexte, on a direct tendance à le ranger dans cette catégorie mentionnée précédemment. On part avec un à priori négatif et la magie n'arrive pas à agir, tout simplement parce qu'on a même pas envie qu'elle agisse. Alors oui, mon jugement est sûrement biaisé par une petite nostalgie que j'ai développée envers le film, mais ça n'explique pas tout. In Love est une très bonne romance. Et c'est surtout un long-métrage injustement mal noté. Et même s'il commence à vieillir, je conseille à tout amateur du genre de s'y plonger, sans préjugés, en essayant de vraiment être réceptif à ce qu'il a à offrir. Et vous y trouverez largement votre compte.

streaming film complet