Download in HD

Sexcrimes : Partie à 4

Film de Andy Hurst Drame et policier 1 h 32 min 1 juin 2010

Avec Jillian Murray, Marnette Patterson, Ashley Parker Angel

Carson, jeune arrogant féru de fêtes en tous genres, soupçonne son père d'avoir provoqué la mort de sa mère par ses multiples infidélités. Lorsque ce dernier meurt dans un accident de bateau, le détective Franck Walker est assigné à la tête de l'enquête. Plus ses recherches avancent, plus il...

Ce quatrième volet de la franchise "Sexcrimes", réalisé cette fois par Andy Hurst et sorti en 2010 est le pire des quatre et est très mauvais, tout simplement. Et encore, j'aurais pu mettre une note encore plus basse mais je pars du principe que c'est un téléfilm et que ce genre de téléfilms, si médiocre soient-ils, sont utiles à la télévision, américaine ou française d'ailleurs. D'ailleurs, à l'issu d'un film comme ça, nous ne pouvons pas non plus franchement être surpris de son très mauvais résultat étant donné que l'on voit venir le navet à des kilomètres, surtout en ce qui concerne le quatrième film d'une saga, déjà sous l'eau depuis le deuxième volet. C'est donc encore une histoire de partage d'argent et tous les personnages vont essayer de se magouiller les uns les autres entre deux scènes de sexe. C'est malheureux mais la saga "Sexcrimes", c'est réellement devenu la saga plans à trois ou à quatre avec des lesbiennes, alors que le premier comportait bien d'autres choses. Je ne dis que ce genre de chose est négative, bien au contraire, c'est le principe d'un thriller érotique mais malheureusement, dans les suites, le côté thriller est beaucoup plus mis de côté, au profit de l'érotisme. Forcément, les scénaristes ont vu ce qui marchait, du coup chaque suite de "Sexcrimes" est un prétexte pour inclure des rapports lesbiens, fantasme des hommes, ou bien des plans à trois. Et justement ici, à l'instar de la scène post-générique du troisième opus, nous avons un plan à quatre et on voit que c'est la scène clef du film. Le film est en effet tellement insistant sur cette scène que l'on comprend pourquoi le titre, en dehors de faire un jeu de mots bidon, insiste bien sur ce point. Si on enlève cette scène, le film est totalement vide. Nous retrouvons en effet tous les ingrédients des précédents opus, tout est prévisible et du coup, le film en devient mou et terriblement ennuyant. Même l'accumulation de retournements de situation à la fin du film ne rattrape pas le coup. Et puis nous avons comme dans chaque "Sexcrimes" les scènes post-génériques qui nous explique un peu le déroulement des magouilles et il est intéressant de constater que nous aurions très bien pu nous contenter de ces scènes pour comprendre l'intrigue du film, tellement cette dernière est vide. En ce qui concerne les personnages, c'est toujours pareil, le beau gosse qui relie la blonde riche et la brune pauvre entre elles et alors ici, il fallait bien une autre fille pour faire le plan à quatre mais qui ne sert, sans surprises, strictement à rien. Les acteurs incarnant ces personnages ne sont pas vraiment mieux et la B.O. essaye au maximum de se rapprocher de l'excellent thème de George S. Clinton du premier opus, sans succès. "Sexcrimes : Partie à 4" est donc une très mauvaise suite, de nouveau inutile.

streaming film complet