Download in HD

Sound of Metal

Film de Darius Marder Drame et musique 2 h 10 min 16 décembre 2020

Avec Riz Ahmed, Olivia Cooke, Mathieu Amalric

Ruben et Lou vivent en marge des villes dans leur caravane, sillonnant les États-Unis entre deux concerts. Alors que sa copine hurle dans le micro, Ruben, lui, met le feu à sa batterie. Mais un jour, il n’entend plus qu’un bourdonnement étouffé. Le diagnostic du médecin est sans appel : Ruben...

Pas besoin de batterie pour que notre cœur batte la chamade pour cette histoire profondément touchante et incroyablement bien interprétée par son acteur principal Riz Ahmed (qui crève l'écran à chaque seconde). Sous le signe du "premier" (premier film de Darius Marder, premier rôle principal de Riz Ahmed), Sound of Metal semblait être sur le papier le mélange de Whiplash et d'une biographie de Beethoven (musicien devenu sourd) en version batteur de metal. Mais après une ouverture qui déchire les oreilles (seuls les amateurs du genre musical jubileront, les autres testeront au moins leur audition), le film nous déchire ensuite le cœur avec le calvaire que tente de surmonter son personnage principal si attachant (la bonne bouille de Riz Ahmed y est pour beaucoup, mais ajoutez à cela des réactions que l'on aurait tous face à une perte totale de l'audition - incompréhension, rébellion, violence - et vous tenez un personnage fort). Le film aura même l'intelligence d'inclure de vrais moments de tendresse et de partage dans son scénario, puisque notre héros se retrouve

à apprendre la langue des signes...sur les bancs de l'école, entouré de jeunes enfants sourds (et parfois muets)

qui l'acceptent immédiatement (oui, notre cœur a fondu...). Le final, réaliste, ne nous impose pas une happy-end mielleuse ou une tragédie pessimiste, il trouve un juste milieu entre la résolution de l'handicap (on se doutait que le personnage

ne supporterait pas les grésillements bien longtemps

...) et l'avenir de l'intrigue amoureuse (

qui nous est laissée au choix : à vous de décider s'il reste avec la chanteuse ou non, pour notre part : on pense que non, malheureusement

). Le travail sur le son est quant à lui de l'ordre du prodige, car nous entendons souvent les bruits et dialogues tels que le perçoit le personnage principal malentendant, ce qui est bluffant de réalisme, ingénieux, mais aussi d'une profonde tristesse puisque cela souligne l'incapacité à surmonter sa surdité par des auxiliaires auditives, et avoue un lâcher-prise résigné à devenir sourd qui nous brise le cœur. Et comment ne pas s'émouvoir devant l'ode faite aux personnes malentendantes ou sourdes, comment ne pas s'attacher à ce batteur si touchant (encore une fois : l'acteur crève l'écran), comment ne pas s'intéresser à ses péripéties oscillant entre violence, tristesse et (courts) moments de partage... Sound of Metal aurait mérité un prix en ce Festival de Deauville, mais l'on se contentera de le voir avec toute la sincérité qu'il nous offre, un "premier" qui n'a rien à envier aux autres. Très beau travail sur le son, très bel hommage aux malentendants, très beau personnage de Riz Ahmed.

streaming film complet