Download in HD

Carnosaur 3

Film de Jonathan Winfrey Action, science-fiction et Épouvante-horreur 1 h 25 min 1996

Roger Corman n’a pas froid aux yeux et remet le couvert en 1996 avec ses dinosaures en caoutchouc mousse et leur démarche de drag-queen. Après la débâcle du numéro 2 (clairement le plus chiant de la trilogie), voilà que le pape du système D met les bouchées double voir triple pour nous concocter ce qu’il considère comme l’épisode le plus abouti, ben voyons !!!!! Mais contre toute attente, ce Carnosaur 3, surnommé pour l’occasion Primal Species est un petit bijou mais pas forcément pour les qualités qu’il dégage. En effet, on prend les même et on recommence, on y met des terroristes d’un côté, des bidasses de l’autre et en plein milieu viennent s’ajouter 3 créatures préhistorique dont le fameux Tyrannosaure qui ressemble de plus en plus à l’acolyte de Woopy Goldberg dans le film T-rex. Avec ceci, on y balance un semblant de scénario où des terroristes vraiment très méchants qui n’ont rien trouvé de mieux que de voler un camion dans lequel se trouvent nos chers hôtes bien décidé à se remplir la pense. Et c’est à ce moment-là qu’une bande de trouffions armés jusqu’aux dents avec en tête un général avec le physique de Jason Stathan et la tronche d’Albert Dupontel sont envoyés sur les lieux pour les capturer. Que du bonheur de se retrouver devant toute cette bande de surarmés machos qui débite du punch line à la seconde et ceux pendant les 3 quarts du film. Il est de ce fait indispensable voir obligatoire d’admirer ce film en VF pour écouter tous ces poètes en rangers en train de philosopher pendant une partie de bras de fer mixte ou bien réfléchir à des plans aussi stupides que suicidaires pour capturer vivants les 3 carnassiers en caoutchouc ( une cartouche anesthésiante dans le cul et on l’attrape avec un filet de pêche….. Euh sinon si ça ne marche pas, on le dégomme à la mitrailleuse). Nan mais franchement les scénaristes avaient de la suite dans les idées, c’est comme si Spielberg avec décidé que dans Jurassic Park, Sam Neill devait amadouer les Raptors avec un jambon. En tout cas, le résultat est à la hauteur de la série : réalisé avec les pieds, sur-joués par un casting qui y croit dur comme fer (mais qui a l’air de s’éclater sur le plateau), un bestiaire succulent de ringardise (merci l’équipe technique), mais dans l’ensemble c’est la poilade du début à la fin tant les situations sont délirantes et volontairement stupides.

Bon Roger à quand un 4ème Carnosaur ???? Comment ça y’en a déjà un ???? Ah nan c’est un Spin-off avec Eric Roberts du nom de Raptorrrrrrrrrrr !!!! Je sens qu’on va se marrer !!!! Comment ça c’est prévu que ça soit de la merde !!!!!

streaming film complet